Max Piccinini interview Zico Kiaxx, le Génie du Leadership

Max Piccinini Interview Zico Kiaxx

Text / Transcripts de la vidéo:

Max Piccinini : Bonjour à vous ici c´est Max Piccinini, je suis catalyseur de réussite, je suis à Paris et c´est un véritable honneur et plaisir d´avoir aujourd´hui un véritable leader qui s´est positionné très rapidement sur internet en tant que leader en quelques mois. Donc je le remercie pour son temps et sa disponibilité pour vous transmettre son histoire à succès. On a l´honneur d´avoir le génie du leader ship, Zicco kiaxx. Bonjour Zicco…
Zico Kiaxx : Bonjour Max…
Max Piccinini : Merci à toi de prendre de ton temps, parce que tu es très occupé dans tes affaires…
Zico Kiaxx : C´est avec grand plaisir, quand on est motivé on trouve toujours le temps de partager des moments comme- ça.
Max Piccinini : Bon super, on se retrouve dans un hôtel, donc si vous entendez du bruit c´est pas grave, concentrez-vous juste sur la conversation. Alors justement, toi Zicco parle nous un petit peu de ton histoire, qu´est-ce qui a fait qui t´a amené dans ton métier ? Génie du leadership, quel est ton parcours qui t´a amené jusqu´ici ?
Zico Kiaxx : Merci pour la question et je vous remercie pour l´invitation, alors moi je suis né pendant un match de la coupe du monde de football et je porte le prénom Zicco qui vient d´un grand joueur de football brésilien, s´était le numéro 10 en son temps, un leader et donc toute mon enfance on m´a parlé de leader de leadership avec cette association de ce prénom et dans mon enfance je me suis intéressé à cette capacité qu´avait l´être humain à inspirer les autres, à toucher le cœur des personnes qui l´entoure parce que, sans connaître mes parents, sans le voir, sans le rencontrer, il a réussi le temps d´un match, le temps d´un moment…tout simplement les inspirer à tel point qu´ils ont dit leur fils va s´appeler Zicco.
Max Piccinini : Carrément…
Zico Kiaxx : oui c´est ça, et donc j´étais fasciné, j´ai voulu m´intéresser à ça, j´ai voulu découvrir cet univers, les personnes qui arrivaient à avoir un impact sur les autres. J´étais très introverti dans ma jeune enfance, même dans mon adolescence donc pour les personnes qui m´entourait s´était un grand obstacle de devenir un leader, de voir un jour aussi, de pouvoir aussi parler à une foule de personnes, et ainsi de suite. Et je n´ai jamais laissé ma timidité et mon côté introverti, à avoir raison sur mes ambitions de vie. Donc c´est à dire qu´à 21 ans pour me mettre vraiment dans l´action je me suis lancé dans l´entreprenariat, j´étais entrepreneur à 21 ans. J´ai appris la vente, le commercial, le coaching puis le management. J´ai suivi différentes enseignes, différentes écoles de franc maçonneries…il me manquait toujours quelque chose par rapport à la pédagogie. Donc il y avait de bon formateur…mais il y avait quelque chose qui manquait. Toute cette partie là je l´ai découvert dans les livres à travers les grands mentors qui m´ont inspiré et puis finalement donc j´ai commencé à développer mes affaires, j´ai commencé à vouloir mieux communiquer, à mieux développer mon leadership et donc à prendre des meilleurs pour finalement arriver à avoir une entreprise qui fonctionnait bien. Et puis ensuite sur internet j´ai reçu l´email d´un millionnaire de l´internet un jour, qui m´a dit que sur internet s´était possible aussi de pouvoir partager son message, la valeur qu´on avait apporté à plus grande échelle. A un niveau…moi je le partageais déjà à un niveau national, mais à un niveau international voir mondial. J´étais fasciné parce que je m´étais dit tiens, moi qui rencontre des personnes, s´était d´autre personnes dans des salles, si je pouvais voir des milliers de personnes comme ça depuis chez moi, ce serait fantastique. Et donc j´ai mis tout en œuvre pour parvenir justement à pouvoir aussi me positionner en tant que leader dans cette thématique-là, dans ce domaine-là. Et donc comme tu l´as dit ça a été assez rapide, parce que j´avais une bonne pratique, les bons outils, la bonne approche irrésistible.
Max Piccinini : Ah mais tu l´a faits littéralement en quelques semaines, quelque mois.
Zico Kiaxx : C´est ça. Alors la préparation était plus longue parce qu´il ne faut pas prendre le temps d´aller vite…donc j´ai vraiment pris le temps de préparer les choses, et puis lorsque tout s´est mis en place, ça été très très rapide et j´en suis très honoré avec plein de gratitudes.
Max Piccinini : Est-ce que tu as eu un mentor ou des mentors pour réussir, est-ce que c´est important pour toi un mentor et que peut-être tu as eu un mentor particulier ?
Zico Kiaxx : J´ai plusieurs mentors parce que je pense évidemment qu´il y a plusieurs choses à prendre chez chaque personne…et ça fait partie des 3 grandes décisions qui ont changé ma vie…
La première s´était de me lancer dans l´entreprenariat comme je l´ai dit à 21 ans…
La deuxième s´était d´élever mes standards, de décider d´essayer d´obtenir de ce qu´il y avait de meilleurs et de ne jamais me contenter de ce qui était moyen ou bon. Et ça c’est une philosophie que je cultive et que je partage aussi à chaque personne que je rencontre, les entrepreneurs que je suis, que j´ai, que je côtoie…Je dis toujours, cessez de vous contenter de ce qui est moins bon quand vous pouvez obtenir ce qu´il y a de meilleur, pourquoi ? Parce qu´obtenir ce qu´il y a de meilleur ce n´est pas prendre la place d´un autre, ce n´est pas prendre le rôle d´un autre, il y a assez de richesse pour tout le monde, comme je le dis toujours, il y a de l´abondance partout ! Et donc lorsqu´on sait qu´on mérite ce qu´il y a de meilleur, lorsqu´on sait qu´on a quelque chose au fond de soi, il faut pouvoir le faire.
La troisième c´est de trouver le mentor, une personne qui avait réussi là où moi je cherchais à réussir.
C´est un levier, moi j´adore le pouvoir des leviers…
Max Piccinini : Comment ça les leviers ?
Zico Kiaxx : Les leviers, c´est lorsque vous réussissez à voir, à produire quelque chose qui fonctionne par exemple à petite échelle, c´est pouvoir mettre des exposants au-dessus, le faire grandir, le multiplier, le dupliquer, atteindre un niveau plus important. Et lorsque par exemple on a du succès à un moment, quand on est seul dans son coin, de réussir à pouvoir multiplier le succès, d´avoir le talent des autres, de pouvoir étudier le talent des autres, le trésor des autres et d´arriver finalement à multiplier ses résultats. Par exemple lorsque l´on rencontre des partenaires, quand on est en relation avec des partenaires, si on avait déjà des résultats, imaginons que vous avez un commerce où vous vendez des produits de services ou que vous développez différentes choses, si vous développez une forme de partenariat, vous multipliez les ressources, les résultats, vous multipliez votre impact également et ça c´est utiliser un levier. Il y en a beaucoup d´autres…bien évidemment, j´adore ce pouvoir des leviers.
Pour moi un mentor sait utiliser l´intelligence des autres, le talent des autres, l´expérience des autres donc finalement j´ai mon expérience, j´ai mon talent, j´ai mes résultats. Et l`je m´associe avec quelqu´un d´autre qui a réalisé de belle chose que je cherche à réalisé. Donc finalement je gagne du temps, je gagne l´effort et j´utilise un levier qui est très puissant et donc oui c´est vraiment quelque qu´il faut faire et les mentors vous pouvez en avoir plusieurs dans plusieurs disciplines. Seulement, certains vont plutôt vous inspirer dans tel type de domaine, dans telle orientation, telle partie de votre vie, telle partie de compétence et puis un autre…Et puis finalement, comme je le dis tous les jours, lorsque vous modéliser vos mentors préférés, un jour vous commencez à vous modélisez vous-même, que vous devenez votre propre mentor préféré…vous arrivez vous-même à vous inspirer et c´est fantastique.

Max Piccinini : Alors dis-nous, est-ce que la vie d´un entrepreneur comme toi qui est parti de rien, et qui a fait que tu es devenu un leader, est-ce que tout est beau, tout est rose pour devenir un leader , ou est-ce que tu as eu des difficultés. Et si tu as eu des difficultés, comment est-ce que tu as faits pour surmonter ces difficultés, qu´est-ce qui est nécessaire pour surmonter les difficultés ?
Zico Kiaxx : alors dire que tout a été beau tout a été rose se serait incorrect, j’avais toujours cette même flamme, j´avais toujours cette volonté, cette envie. A un moment je me suis retrouvé face à des murs, quel sont les murs que j´ai rencontré? Lorsque j´étais déjà entrepreneur, ça fonctionnait mais je travaillais matin, midi et soir pour faire progresser mes résultats, pour faire vivre mon entreprise, pour progresser et pour atteindre mes objectifs et s´était bien au départ, parce qu´on atteint ces résultats déjà, ses objectifs c´est pas mal…
Mais sur le long terme et le moyen terme on ne se sent pas à 100% épanouie, parce qu´on dépense beaucoup trop de temps, beaucoup trop d´énergie et cette énergie dépensée on ne peut pas la consacrer à faire des choses qui nous tiennent à cœur comme passer du temps avec ses proches, sa famille, les voyages, les vacances…Donc je me suis retrouvé comme je le dis dans le gouffre…j´appelle ça a gouffre parce que ma méthode génie, parce que je parle souvent de génie du leadership ça vient de là en fait…c´est un acronyme, le G comme le gouffre, c´est le premier stade, ensuite le E comme efficace, ensuite le NI le niveau efficient et puis finalement le E c´est l´excellence on tend vers l´excellence donc GENIE, génie du leadership…
Et donc j´étais dans le gouffre et puis ensuite on devient efficace, efficace c´est atteindre ses résultats en fournissant trop d´effort, niveau efficient, on atteint les mêmes résultats que la personne efficace sauf qu´on réussit à fournir moins d´efforts…on met en place un système, un processus, une façon de fonctionner, une gestion du temps, une organisation bref…énormément d´outils pour ça. Déjà on commence à voir la vie autrement, et je commençais à sortir justement de ces difficultés et j´arrivais à atteindre mes résultats et j´avais plus de temps. Là je commençais à voir ce que c´étais la fameuse liberté en tout cas je commençais á percevoir la liberté dont je rêvais en tant qu´entrepreneur et finalement la dernière phase, quatrième phase on est pas excellent on tend vers l´excellence, car c´est le travail d´une vie…là c´est quand on peut se permettre de partir en vacances, de profiter des belles choses et d´avoir une entreprise ou un projet qui progresse, avec ou sans notre présence physique, et ça c´est vraiment quelque chose que j´ai rêvé d´atteindre, que j´ai voulu atteindre et c´étais pas de tout repos pourtant c´étais simple mais pas facile.
Simple parce qu´il y a une méthodologie, il y a une façon de faire, des clés qui sont partagées dans les livres, les grands mentors en parlent donc c´est simple. Par contre facile, il faut déjà le comprendre, il faut l´appliquer, il faut mettre des choses en place, il faut écouter avoir toutes ces capacités et les mettre vraiment dans une façon d´être et une façon de faire pour l´atteindre.
Max Piccinini : Qu´est ce que tu dirais des entrepreneurs ou des personnes qui ont un projet, les gens qui nous écoutent sont des gens un peu différent, des gens qui n´acceptent pas le statut Co, qui veulent quelque chose de différent, de meilleurs et souvent ils ont des difficultés, un manque de confiance en soi ou ils ont presque abandonné leurs rêves, ils voudraient mais il y a quelque chose qui les bloque…Qu´est-ce que tu dirais à ces gens là ?
Zico Kiaxx : Alors la première des choses, je dirais à ces là c´est qu’ íls sont en train de nous suivre pendant cet échange, c´est à dire qu´il y une étincelle en nous qui leur donne envie d´avoir ce qu´il y a de meilleurs, donc c´est déjà un grand point. Donc c´est un point commun que nous avons tous, que vous avez avec les plus grandes personnes qui ont réussi à bâtir les plus grands empires.
Ensuite il faut vous dire une chose c´est que, je dis toujours n´attendez pas les autorisations, il faut pouvoir prendre vos propres autorisations, qu´est-ce que j´entends par là ?
Si une personne aujourd´hui nous regarde, si vous nous suivez et vous dites «  tiens voilà la vie dont je rêve, voilà ce que moi je veux atteindre, ce que je veux réaliser dans ma vie, n´attendez pas que quelqu´un vous donne l´autorisation pour le faire, décider par vous-même, avec certitude avec une conviction, avec une force, que vous allez pouvoir atteindre cet état, cette réalisation, cette concrétisation dans votre vie. Avant même de l´atteindre ne penser pas aux difficultés, aux obstacles qu´il y aura dans le chemin, pensez déjà que vous allez l´atteindre, et c´est vrai que ça doit être une décision pour moi qui doit être ferme, qui doit être irrévocable. Et vous devez vraiment à vous entrainer à avoir cette conviction, cette certitude. Et ça, une fois que vous savez que vous allez faire les choses, dites-vous qu’est-ce que je peux faire maintenant pour pouvoir aller plus rapidement avec les meilleures stratégies. C´est à dire qu´on ne peut pas brûler les étapes, on ne peut pas sauter des marches, par contre on peut aller plus vite en utilisant les bons processus, en utilisant les leviers.
C´est de se dire quels sont les leviers disponibles ? Qu´est-ce que je peux avoir, j´ai des coachs, j´ai des mentors, j´ai des formateurs autour de moi qui sont les personnes qui ont réalisé ce que moi je rêve ! Et puis finalement de voir comment vous pouvez appliquer, et corriger, améliorer, sans cesse…d´avoir un plan d´action, de le mettre en pratique et de vous entourer, votre environnement est très important, de ces éléments-là.
Donc voilà pour résumer prendre cette décision, d´atteindre cette réalisation, d´être sur cette qualité de vie, ce style de vie dont vous rêver ensuite vous regardez quels sont les systèmes, comment vous pouvez aller plus vite, qui sont les personnes qui ont déjà réalisé ça, et puis mettre en pratique, avoir des plans d´action…il y a toute une liste de processus, on peut encore en reparler pour le faire…En gros avec ça déjà, vous êtes certains d´une chose c´est que vous allez atteindre votre réalisation, quand ? Que se soit maintenant, dans 3 mois, dans 1 an, dans 3 ans, même dans 10 ans…c´est pas ça le plus important, finalement, c´est d´être certains de pouvoir le faire et j´ai toujours fonctionné comme ça. C´est pour ça que je n´attends jamais d´autorisations quand je décide quelque chose, et la bonne nouvelle c´est vous qui vous donnez cette autorisation. Vous pouvez la prendre là maintenant en suivant cette vidéo et de noter maintenant qui vous voulez devenir dans 6 mois, dans 1 an, dans 5 ans, très simplement.
Max Piccinini : L´important c´est d´avoir un objectif et de le suivre et de se donner l´autorisation.
Zico Kiaxx : C´est ça…
Max Piccinini : Alors dis-nous, quel est pour toi…vous avez compris pourquoi on l´appelle le génie du leadership vous la sagesse qui sort de sa bouche, c´est fantastique Zicco, non vraiment, qu´est-ce qui fait pour toi la différence entre le succès et l´échec, entre autres qu´est-ce qui fait qu´il y a des gens qui stagnent, qui avancent qui réussissent, qui deviennent leaders comme toi ?
Zico Kiaxx : Premièrement pour moi je pense c´est vrai que l´échec n´existe pas, j´appelle ça l´insuccès temporaire ou l´expérience…
Max Piccinini : L´insuccès temporaire…fantastique…
Zico Kiaxx : C´est un insuccès temporaire comme le disait Henri Ford qui disait « je n´ai jamais échoué, j´ai toujours trouvé de nouvelles façons de ne pas atteindre mon objectif » et c´est vrai qu´il y a des personnes qui font que cet insuccès temporaire deviennent vraiment permanents et reste dans un insuccès temporaire tout le temps sans se dire et qu´est-ce qui fait la différence entre ceux qui atteignent après ces insuccès temporaires à un vrai succès ou à d´autres succès, la première des choses c´est qu´il font les choses différemment dans l´attitude, dans la façon d´appréhender les choses…ils prennent d´autres routes, d´autres chemins…
Parle-nous un peu de ça…Qu´est-ce que tu veux dire par prendre différents chemins ?

Par exemple quand il y a une situation qui est face à deux personnes, deux individus, par exemple prenons deux enfants, qui sont à la plage, qui sont pris par une grande vague, la vague va dans tous les sens, et donc la mère qui les voit au bord de l´eau, qui cri toute paniquée comme- ça…Qu´est-ce qui passe ? Les deux enfants reviennent, il y en a un qui est tout apeuré, tout fragilisé, qui est tout bloqué, qui a vraiment peur et qui sera bloqué ensuite, qui va se poser plein de questions dès qu´il y aura une situation qui va le mettre en panique, quand il va commencer dans son emploi, quand il va devenir son propre patron il va toujours se poser plein de questions, quand il aura des opportunités qui vont venir face à lui, il va parfois se poser des questions et qui vont finalement le paralyser.
Et puis l´autre enfant qui sort de cette même vague et qui cri ouais maman c´était génial, s´était fantastique ! Sa mère qui lui dit calme toi…et il a une énergie comme ça…Plus tard il aura envie peut-être d´entreprendre, de se mettre dans des situations un peu plus, je dirais même risqué, d´une façon mesurée qu´il va vouloir entreprendre.
Alors s´ils ont vécu des choses comme ça dans l´enfance, cet enfant peut-être un adulte et on peut inverser les rôles. Il y a simplement des enfants qui sont restés cet enfant qui a peur, qui se pose trop de questions…et donc qu´est-ce qu´ils font de différents ? Quand l´opportunité se présente, il y en a qui se posent trop de questions, qui s´arrêtent et trop de questions créent l´immobilisme ou alors il attend d´être absolument parfait avant que j´ai les actions et on attend…on attend. Belle excuse, beau prétexte pour remettre au lendemain. Les personnes qui réussissent, voient une opportunité, voient dans quel angle ils peuvent se positionner, analysent rapidement et puis posent des actions. Et c´est lorsqu´ils posent des actions qu´ils peuvent se permettre d´évaluer, parce que finalement le meilleur moyen de s´améliorer ce n´ai pas en une fois, obtenir le meilleur résultat, ce n´est pas en « le premier j´ai »que l´entreprise est la plus prospère. C´est je pose un premier pas et puis j´observe ce que j´ai obtenu comme résultat, puis finalement si ce n´est pas le résultat que je voulais atteindre, comment le faire pour le corriger, l´améliorer, pendant ce temps ce temps-là j´apprends. Et c´est pour ça que j´appelle l´échec l´insuccès temporaire parce que ce sont des moments où j´apprends et finalement un moment où j´arrive à faire les choses. C´est ça qui différencie je pense, ne pas se poser trop de questions sans poser quelques une et surtout proposer des actions et rebondir.
Etre ouvert aussi, être très ouvert à ce qui se passe autour c´est-à dire être inspiré, regarder ce qui se passe, les succès, pourquoi telle personne a eu du succès quand il a fait ça ? Pourquoi telle personne est-elle capable de faire ça, au lieu de se dire lui il a fait ça, ça doit être facile pour lui parce qu´il est né comme ça. C´est vraiment se poser les bonnes questions…Et c´est une question d´attitude souvent qui fait cette différence entre les personnes qui ont du succès et puis les autres qui stagnent.
Max Piccinini : Pour toi les échecs temporaires en quelque sorte sont très importants pour apprendre.
Zico Kiaxx : Oui. Se sont des expériences qui permettent de grandir, à partir du moment où on est programmé, on est certain de réussir. Peu importe le nombre d´insuccès temporaire qu´on pourrait avoir.
Je prends un exemple, j´ai déjà formé des commerciaux pour des prises de rendez-vous téléphoniques, plusieurs contacts clientèle. Le plus important n´est pas forcément le nombre de rendez-vous qu´on aura pris au final quand on a réussi. C´est savoir le nombre de personnes qu´on a su voir …par exemple si mon objectif s´était 10 et pour atteindre 10 j´ai dû en voir 10, vous appelez 10 personnes c´est fantastique. Si j´ai dû en appeler 20 pour atteindre 10 c´est ok, si j´ai dû en appelé 100…L´idéal pour moi c´est d´atteindre ces 10 là, c´est d´être certain quoi qu´il arrive dès le départ c´est d´atteindre ces 10. Et finalement si j´ai dû en voir 100, j´ai faits 90 ou X expérience qui n´est pas la bonne, j´ai commis des échecs, des insuccès temporaires, là en gros quand j´arrive à ces 10 là, je suis vraiment très solide, j´ai une forte expérience que j´ai battis, je vous invite ah oui, à connaitre des insuccès temporaires en sachant très clairement que s´était qu´une route…donc pour poser des actions n´hésitez pas.
Max Piccinini : Super, moi j´aime bien dire que c´est même important et nécessaire pour la réussite. Donc parle nous un petit peu de…tu as peut-être eu une difficulté particulière ces derniers temps dans tes entreprises, et qu´est-ce que tu as fait pour surmonter ça ? Je veux dire en terme d´état d´esprit, quand tu as une difficulté qui t´arrives, comment tu réagis, qu´est ce qui fait que toi tu vas pouvoir réussir alors que certains sont bloqués, qu´est-ce que tu fais concrètement. Est-ce que tu vois ça comme « mon Dieu c´est horrible ou tu vois ça comme une opportunité ? Dis-moi un petit peu.
Zico Kiaxx : Alors deux choses peut-être même trois, la première des choses c´est qu´effectivement quand il se passe quelque chose qui n´était pas prévu ou qui déstabilise á n´importe qu´elle niveau de réussite, parce que vous pouvez très bien connaître la réussite et puis un jour il y a quelque chose qui se passe…La première des choses est d´être capable de se remettre en question. Etre capable de se remettre en question pour moi c´est une capacité, une habilité que l´on doit développer en tant que leader. Ce n´est pas pensé que tout est toujours acquis. Et je vais vous dire pourquoi les grands sportifs continuent de s´entraîner, pourquoi est-ce qu´ils continuent aujourd´hui à s´entraîner, à travailler leurs mouvements. Les grands sportifs, les grands artistes continuent-ils à s´entrainé, à faire des concerts ou même à répété. Parce que c´est quelque chose qui se cultive, donc ils doivent s´entraîner…Donc la première des choses c´est de se remettre en question et de se dire qu´est ce qui à fonctionner, qu´est-ce qui n´a pas fonctionner. Comment je peux améliorer les choses parce que c´est une opportunité nouvelle quand il y a un déplacement comme ça, quand il y a une secousse, de pouvoir reprendre une nouvelle direction, une nouvelle vague. Essayer de se dire voilà, remise en question, qu´est-ce qui se passe maintenant ?
Qu´est-ce qui a fonctionne´qu´est-ce qui a moins bien fonctionné et surtout dans cette situation qu´est-ce que je peux faire ? Pour pouvoir utiliser ça comme un tremplin, un nouveau tremplin vers un succès plus important encore.
Et donc là je pars de zéro, j´aime bien prendre une feuille blanche, j´aime bien me détendre, c´est vraiment partir et de ne pas penser que tout est acquis…
Max Piccinini : Tu ne vois pas ça comme « mon Dieu c´est la fin du monde qu´est-ce qui m´arrive… »
Zico Kiaxx : Certainement pas, c´est une opportunité à chaque fois nouvelle …parce que lorsqu´il y a du changement, lorsqu´il y a des secousses, il y a plein de choses qui se sont déplacées. C´est à dire certaine place, certaines positions seront remises, donc si vous êtes capable au moment ou il y a une secousse , un mouvement de toujours prendre le temps de la réflexion et surtout de l´action après et surtout le voir comme une opportunité pendant que d´autre à côté voit ça comme un malheur, comme quelque chose qui les bloques, comme la fin du monde, une catastrophe, rappelez-vous l´attitude la façon de réagir et de penser dans les actions.
Et bien vous allez à chaque fois, à chaque difficulté passée à un niveau supérieur, vous allez en tirer une leçon importante et la mettre en pratique. Moi j´aime ça, tout d´abord prendre le temps de me remettre en question et d´analyser de voir quelle est la stratégie que je peux utiliser à argumenter pour que se soit une vraie opportunité, un tremplin.

Max Piccinini : Alors tu as pu voir que c´est en fonctionnant comme ca que tu as pu voir que tu peux avancer et te hisser en termes de leader.

Zico Kiaxx : Oui, systématiquement. Ce sont des lois naturelles qui se présente, un événement qui se présentent, c´est une opportunité. Alors cette opportunité, au début elle est abstraite, parce que c´est un état d´esprit, c´est te dire est-ce que c´est une opportunité ou un malheur qui m´arrive. Donc au début cé st abstrait, parce que si je décide que c´est un malheur, effectivement ca peut être un malheur et ensuite ça devient concret parce que le malheur va se matérialiser. Par contre quand je decide au début que c´est une opportunité, et de se dire comment cette opportunité est, comment je peux la rendre plus concrète ? Donc après elle devient beaucoup plus concrète systématiquement.

Max Piccinini : Alors pour toi est-ce que c´est important d´être passionné pour réussir ?

Zico Kiaxx : Je vis avec la passion, j´aime ça et c´est très important d´avoir une passion dans ce que vous faite. Si aujourd´hui ce que vous faites ne vous passionnent pas, vous devez vous trouver quelque chose qui va vous permettre d´être passionné dans ce que vous faites, vous devez avoir la flamme le « drive » comme on dit pour faire les choses…
Parce qu´il peut y avoir des secousses, il peut y avoir des moments de bouleversements, des moments où les résultats que vous attendiez, ne sont pas là au premier rendez-vous par exemple, ils seront peut-être là au cinquième ou au sixième rendez-vous mais vous ne le savez pas vous êtes au premier rendez-vous. Et si vous n´avez pas la passion, vous n´aurez pas le courage peut-être ou la force d´arriver au deuxième, au troisième, au quatrième et puis finalement à ce sixième rendez-vous qui est finalement le fameux rendez-vous qui va tout changer pour vous.
La passion est un moteur qui permet d´avancer, qui permet de se relancer et vous permet de maintenir cette flamme toujours bien allumée et cette flamme c´est celle finalement qui est vue par les autres, parce qu´un leader est capable d´avoir une flamme, une aura qui se voit, qui se sent et qui se lance…
Max Piccinini : Génial, alors dis-nous un petit peu, quel est pour toi, quelles sont les deux clés pour toi, il y a plusieurs clés bien entendues mais tu pourrais donner un conseil pour réussir ?
Zico Kiaxx : Il y en a tellement…je vais vraiment partir sur les principes là…
Max Piccinini : Trois si tu veux, deux c´est très bien.
Zico Kiaxx : La première des choses, je dis toujours, tout ce que vous faites donc tout ce que vous entreprenez, la première des clés c´est de devenir une opportunité pour les autres, c´est à dire que vous devez absolument être une opportunité pour les gens qui vous suivent, les gens qui vous écoutent, qui vous entendent. Que ce soit un client, que ce soit un ami, que ce soit un partenaire, que ce soit une personne avec qui vous allez manger, déjeuner bref, c´est d´avoir cette attitude toujours vous dire dans ce que je fais, dans ce que je suis, je suis une opportunité. Donc c´est un état d´esprit au départ dans lequel vous devez vous conditionner et ça vous permettra quoi ?
Lorsque vous savez que vous êtes vous-même une opportunité pour les autres, ça vous donnera la force et le courage de travailler votre confiance en soi. La deuxième, je m´arrêterais sur cette deuxième, votre habileté à communiqué, la capacité à communiqué, il y a plusieurs définitions de la communication, c´est surtout une communication qui touche, c´est à dire qu´elle est capable de toucher les cœurs des personnes qui sont autour de vous. C´est d´être capable finalement lorsque vous êtes une opportunité, vous savez que vous êtes une opportunité, c´est d´être capable d´inspirer les autres, qu´ils puissent le sentir, qu´ils puissent voir…et oui remarquer que vous êtes une opportunité pour ça, cette habilité à communiqué, c´est pas simplement les mots, parce que la communication passe par les mots, par les tons, bref tout ça.
En gros être capable de connaître l´individu qui est face à vous pour lui apporter de la valeur, communiqué de la belle façon et toucher les cœurs, les ressorts qu´il y a dans chaque être humain. On a tous des ressorts de couleurs, des éléments qui nous motivent finalement. Etre capable lorsque vous rencontrez quelqu´un de savoir quel sont les ressorts qui le motivent, de communiquer de la belle façon pour qu´il soit motivé, qu´il soit touché, un ressort ça fait bondir quand vous touchez le ressort.
Avec ces deux clés-là, je pense que vous avez de belles portes ouvertes, vous échangez votre message, ça vous ouvre des portes, je ne sais pas si vous êtes dans la musique et vous voulez parler, ça vous ouvre des portes on a envie de vous produire, on a envie de venir dans vos scènes, si vous avez des livres à écrire on a envie de vous suivre, on a envie de vous lire.
Si vous avez des séminaires, des conférences, si vous avez une entreprise on a envie d´être vos collaborateurs, on a envie d´être votre partenaire, avec ces deux clés-là vous êtes capable d´attirer des gens, d´influencer et puis finalement d´atteindre tous vos résultats. Ce sont les deux clés principales, il y en a d´autres bien évidemment et Max vous en parlera aussi avec cette capacité d´influencer…

Max Piccinini : Fantastique ! Je ne sais pas si vous réalisez la valeur que Zicco apporte…J´apprends énormément, je te remercie ! Alors justement comme vous le savez, on a bientôt un événement, ça dépend depuis quand vous écoutez cette interview, le 8 et 9 Mars 2014 à Paris, il y aura un événement avec plusieurs experts dont Zicco. Alors justement Zicco, toi le génie du leadership, qu´est-ce que tu vas apporter aux gens qui seront présents, aux membres du doublé ?

Zico Kiaxx : Je vais moi, vous apportez dans ce concept doublé la partie justement, devenir une opportunité pour les autres, quelles sont les clés justement, comment arriver à développer ça dans tout ce que vous faites pour arriver à doubler votre business, doubler votre revenu, votre confiance en soi, avec cette partie de qui je suis, l´opportunité que je suis et comment dans toute situation, soit sur internet et que je partage une vidéo, que je sois face à une personne, face à face, que j´envoie un email par exemple à quelqu´un, ou que je téléphone, quelqu´un vous appelle, comment faire en sorte, quand en un contact en très peu de temps, la personne puisse le sentir, l´impact à dégager cette aura de leader. C´est ce que j´ai toujours appliqué hors de l´internet et c´est ce qui a permis aussi sur l´internet, en très peu de temps d´avoir cet impact aussi auprès des plus grands leaders influent qui avaient aussi ressenti ça. On a crée de belles relations et ça j´aimerais vous en parler comment justement approché les gens d´une façon irrésistible et dégager cette aura qui est une clé irrésistible pour les personnes qui vous entourent

Max Piccinini : Ce que va apporter Zicco lors de l´événement ça a énormément de valeur, ça a énormément de valeur c´est plus littéralement des milliers d´euros de valeur en terme de formation, donc vous aurez la chance de pouvoir écouter Zicco en tant que membre de doublé. Et bien écoute Zicco je te remercie infiniment. Justement je vous in vite vivement, mais alors fortement en allant sur le site de Zicco ou vous aurez beaucoup plus de sagesses, vous avez l´u.r.l. du site qui www.LeadershipDeGenie.com/blog. Je vous invite vivement à visiter, à vous inscrire sur sa newsletter, écoutez ses vidéo que je suis personnellement, qui sont très inspirantes et donc on vous souhaite tout le succès. Partager ça autour de vous…Si vous souhaitez avoir d´autres interviews d´experts, vous pouvez vous inscrire, en mettant votre prénom, votre email, sur la page et vous en recevrez d´autres, je te remercie énormément Zicco pour ce partage pour toute ces personnes qui ont pu apprendre beaucoup…

Zico Kiaxx : Merci à toi Max et mes meilleurs vœux de succès pour votre vie de génie de Leadership…
Max Piccinini : Merci à toi…

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE CI-DESSOUS, qu’en avez-vous pensé?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.