L’AIGLON QUI CROYAIT ETRE UNE POULE

Nous possédons toutes et tous un grand potentiel de réussite, encore faut-il y croire pour l’atteindre! L’histoire qui suit en est une belle illustration.

Un jour, un œuf d’aigle est tombé d’un nid et s’est retrouvé dans un poulailler. Une poule, croyant qu’il s’agissait d’un de ses œufs l’a couvé jusqu’à éclosion. Quelques minutes après avoir ouvert les yeux, le jeune aiglon s’est aperçu qu’il était différent de ses frères et sœurs. La couleur de son plumage était différente. Ses ailes étaient beaucoup plus longues et son bec beaucoup plus pointu.

Notre jeune aiglon est allé voir immédiatement sa mère et lui a demandé : « Maman, maman, pourquoi suis-je différent de mes sœurs et de mes frères ? » Sa mère cherchait à lui répondre tant bien que mal : « Je ne sais pas moi, mon fils. C’est la nature qui t’a fait ainsi. Arrête de te poser des questions et va jouer avec tes sœurs et tes frères dans la cour. » Le jeune aiglon est donc allé se dandiner dans la basse-cour avec ses frères et sœurs.

À vrai dire, notre jeune aiglon ne savait pas qu’il était en réalité un aigle, il croyait tout simplement être une poule comme les autres, et ce, malgré sa constitution différente.

Un beau jour, alors qu’il mangeait ses graines dans la basse-cour avec ses frères et sœurs, notre jeune aiglon s’est étiré le cou et a aperçu dans le ciel bleu des oiseaux magnifiques et majestueux qui volaient et qui planaient à travers les nuages. Il s’agissait d’aigles royaux. Il se disait à l’intérieur de lui : « Wow ! C’est magnifique ! Moi aussi je veux voler comme ces oiseaux admirables. » Et il est resté planté là pendant plusieurs minutes à contempler ces oiseaux majestueux. Il était impressionné, pour ne pas dire subjugué.

Dès qu’il les a perdus de vue, notre jeune aiglon accouru vers sa mère en criant : « Maman. Maman, as-tu vu ces magnifiques oiseaux ?

– Oui bien sûr, mon fils.
Dis-moi, maman, est-ce que je pourrai moi aussi voler comme eux un jour ? » Et sa mère lui répond avec du sarcasme dans la voix et sur un ton désobligeant : « Mais non, mon fils, tu ne voleras jamais comme ces oiseaux. Tu n’es qu’une poule et les poules ne s’élèvent pas comme ça dans les airs. Allez, arrête de te poser toutes ces questions et retourne jouer avec les autres. » Tout démoralisé, notre jeune aiglon est retourné alors avec ses frères et sœurs.

La suite de cette histoire est triste. Malheureusement, notre jeune aiglon n’est jamais sorti de sa basse-cour. Il ne s’est jamais envolé de sa vie. En fait, notre jeune aiglon est mort dans son poulailler ! Pourquoi ? Parce qu’il n’a jamais osé déployer ses ailes et prendre son envol. Parce qu’il a toujours cru et a toujours été convaincu toute sa vie qu’il n’était qu’une poule…

Allez-vous vous aussi agir comme ce jeune aiglon? Allez-vous continuer à croire que vous n’avez pas tout le potentiel? Voulez-vous arriver à la fin de votre vie sans avoir exploiter toutes vos richesses intérieures?

Vous aussi vous pouvez fendre l’air comme un aigle. Vous pouvez devenir riche, heureux et équilibré. Il s’agit tout simplement de commencer par y croire. Comme le disait Henry Ford : « Que vous croyez ou non à votre réussite, vous avez raison ! »
Rappelez-vous : ce n’est pas ce que vous êtes qui vous empêche de réussir dans la vie, mais plutôt ce que vous croyez ne pas être. Accordez-vous un peu de temps pour vous questionner à propos de vos convictions, car ce sont ces dernières qui détermineront les limites de vos accomplissements futurs. Êtes-vous un aigle ou une poule?
« Tout ce que vous croyez avec certitude deviendra votre réalité. Vos actions seront toujours en harmonie avec vos convictions profondes. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.